Vol de vélo

Le vol de vélo est un sérieux problème à Bruxelles. Il s’agit de l’une des principales raisons qui pousse les gens à arrêter de se déplacer à vélo.

Les vols de vélo sont de plus en plus souvent enregistrés. Pourtant, les vols déclarés ne représentent que le sommet de l’iceberg. Dans les points vélo, CyCLO est quotidiennement en contact avec des victimes de vol de vélo, et même avec les voleurs. Plutôt que de hausser les épaules et de considérer ce phénomène comme inévitable, CyCLO souhaite s’y atteler. Le site byebyebicycle a été créé en collaboration avec les autres associations dédiées au vélo. Vous pouvez y lire quelle devrait être une politique antivol de vélo digne de ce nom. D’autres villes, comme Londres, ont une politique cohérente qui a fait baisser considérablement le nombre de vols de vélo. Cette politique s’articule autour de cinq piliers : maintien, sensibilisation, infrastructure, engagement et évaluation.

Quelques mesures ont déjà été prises ci et là en termes de sensibilisation et d’engagement, comme par exemple informer sur la manière de cadenasser correctement un vélo. Cependant, en termes de maintien, d’infrastructure et d’évaluation, c’est pour ainsi dire le calme plat. Le vol de vélo doit être analysé et suivi, davantage de garages à vélos sécurisés doivent voir le jour, et le vol de vélo doit être mesuré et évalué.

Votre vélo a été volé ? Surfez sur byebyebicycle, déclarez le vol et partagez votre histoire.

Dépôt Bruxellois pour des vélos retrouvés

Il arrive que des vélos soient volés et ensuite simplement abandonnés sur la voie publique. Si le vélo est gravé, il est facile d’en retrouver le propriétaire. S’il ne l’est pas, vous avez quand même des chances de le retrouver dans le dépôt central pour les vélos abandonnés.

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, 16 communes ont actuellement promis leur collaboration pour rassembler les vélos abandonnés sur leur territoire dans le dépôt central. CyCLO va chercher les vélos, en prend une photo et en place une description détaillée sur www.velosretrouves.be. Plutôt que de devoir écumer physiquement les dépôts des différentes communes, les victimes de vol de vélo peuvent consulter ce site web pour voir si leur vélo ne se trouve pas au dépôt central. En montrant votre clé ou en citant des caractéristiques spécifiques de votre vélo, vous pourrez aller le récupérer au dépôt.

Après avoir étés conservés pendant 3 mois (obligation légale), les vélos sont ensuite remontés pour en faire des vélos d’occasion de qualité ou entièrement démontés pour en récupérer les pièces détachées. Le dépôt central pour les vélos trouvés se situe Chaussée de Louvain 665-669, à Schaerbeek.

Gravage

Graver votre numéro de registre national sur le cadre de votre vélo permettra de retrouver plus facilement celui-ci en cas de vol, notamment sur le site www.velosretrouves.be. Cela peut également dissuader les voleurs.

Vous pouvez gratuitement faire graver votre vélo dans tous les ateliers CyCLO. Dans les points vélo, une gravure est considérée comme une petite réparation. En fonction du degré d’occupation de l’atelier, elle sera effectuée dans les 24 heures ou pendant que vous attendez. Les vélos sont uniquement gravés sur présentation de votre carte d’identité. Regardez ici comment se déroule un gravage vélo.

C’est le numéro de registre national du propriétaire qui est gravé sur le vélo. Et c’est bien là le maillon faible du système, car les vélos se donnent, se transmettent et se revendent. Voilà pourquoi chaque vélo devrait avoir un numéro de série unique, assorti des papiers correspondants. Si c’est possible pour les voitures, pourquoi cela ne le serait-il pas pour les vélos ? Lorsque votre vélo gravé est volé et que, plus tard, vous voyez une personne l’utiliser, il n’est pas certain que vous puissiez récupérer votre bien. Si le nouveau propriétaire a acheté le vélo de bonne foi sur un marché (eBay est aussi un marché), vous avez uniquement le droit de racheter votre vélo au même prix que celui payé par le nouveau propriétaire sur le marché.

Si votre vélo gravé a été volé et que le voleur passe dans un atelier CyCLO pour faire effectuer une réparation, notre seul recours est de contacter la police pour savoir si le vélo a été ou non déclaré volé. Cela prend bien sûr trop de temps. Les réparateurs de vélos doivent avoir accès à une base de données reprenant toutes les gravures de vélo. Cela nous permettrait de vérifier pour chaque vélo s’il a été volé ou non. C’est la raison pour laquelle nous demandons, pour chaque gravure, quelques autres renseignements, afin de déjà avoir notre propre base de données (bruxelloise). Si la police retrouve votre vélo gravé en rue ou chez un voleur de vélos, elle peut alors vous contacter pour vous rendre votre vélo.