Les 8 commandements

1. Parquez-le au sec et en sécurité

Si c’est possible, parquez votre vélo à l’intérieur. Même si une chaîne bien huilée résiste à l’eau, l’humidité peut endommager les câbles ou la chaîne. Et bien sûr, faites attention à toujours utiliser votre cadenas, même pour 2 minutes. Un vol est vraiment si vite arrivé… 2 adresses à ne pas rater : mybike.brussels et cycloparking.brussels
 

2. Gardez votre vélo propre

Souvent il suffit de nettoyer votre vélo à sec ou avec un peu de dégraissant. S’il a besoin d’un bain, lavez-le avec de l’eau savonneuse, avant de le rincer à l’eau claire. Séchez ensuite soigneusement l’ensemble du vélo afin d’éviter l'apparition de rouille. Lubrifiez quand c’est bien sec.
 

3. Prêtez l’oreille

Soyez attentif à votre vélo. Il émet un bruit suspect lorsque vous roulez ? Vous remarquez quelque chose d’anormal ? Allez chez votre vélociste ou venez à un point vélo pour le faire entretenir. C’est la meilleure manière d’assurer la durabilité de votre destrier.
 

4. Gonflez vos pneus une fois par mois

Rouler avec des pneus correctement gonflés est plus confortable et empêche l’usure prématurée de ceux-ci. La pression recommandée pour vos pneus est inscrite sur le flan de celui-ci. Vous pouvez obtenir la pression optimale à l’aide d’une pompe pourvue d’un manomètre. Faites aussi attention à ne pas franchir les bordures à trop grande vitesse, surtout avec des pneus mal gonflés !
 

5. Huilez-le environ une fois par mois

La chaîne et la transmission doivent être régulièrement lubrifiées. Vous pouvez le faire vous-même, en tournant les manivelles dans le sens inverse du pédalage, et en lubrifiant à l’aide d’un lubrifiant pour chaîne de vélo  (alors pas d’huile de tournesol hein…) Si vous n’en avez pas, il est en vente dans tous les points vélos. Vous pouvez aussi le faire faire là gratuitement.
 

6. Vérifiez l’usure des patins de freins

Contrôlez régulièrement l’état d’usure de vos patins de frein. Le témoin d’usure sur ceux-ci doit toujours être visible. Si ce n’est plus le cas, non seulement le freinage sera moins efficace, mais en plus la structure métallique à l’intérieur du patin pourra user prématurément la jante. Et remplacer une jante est bien plus cher que remplacer des patins !
 

7. Vérifiez la tension des rayons

Avec vos doigts au milieu des rayons, tentez de rapprocher doucement l’un vers l’autre. Aucun n’est cassé, mais ils cèdent un peu ? Cela signifie qu’ils sont détendus. Cela peut fragiliser la roue et finir par la voiler. Dirigez-vous vers un point vélo à temps, car la roue peut devenir « indévoilable » et il faudra alors en racheter une nouvelle.
 

8. Vérifiez l’absence de jeu dans les roulements

Vérifiez également le jeu dans les roulements du vélo : jeu dans le pédalier, dans la direction ou dans une ou les deux roues ? Si vous constatez le moindre jeu, rendez-vous rapidement à l’atelier car la pièce peut se casser.